Sentimancho Sentimancho sur Google+
Le Monday 29 October 2012, par Sentimancho

Sentimancho d'attaque !


Enorme afflux de visiteurs ce week-end au Grand Hôpital de Nuuk, où Sentimancho a été mis en observation suite à ses deux tentatives de suicide.

En effet, le Grand Hôpital n'avait jamais connu une telle affluence. Jugez plutôt : plus de 2000 visiteurs (uniques) samedi et tout autant dimanche ! Installé depuis peu au Groenland, je ne connais pas l'historique de cet établissement, mais au regard de sa taille, je doute qu'ils aient menti sur ces chiffres.
Les managers de Sentimancho ont ainsi du passer leur week-end à protéger la porte de sa chambre, tout en le forçant à rester alité. La masse de fans venus le supporter dans ces moments particulièrement difficiles semble effectivement avoir eu raison de son état dépressif et Sentimancho a tenté à plusieurs reprises de forcer le passage pour rejoindre d'une part ses partisans mais également participer à la course du jour au glacidrome de Tasiilaq, à 80 km de là.

Pour ceux qui n'étaient pas sur place, je ne peux pas vous décrire l'ambiance : des agents de sécurité débordés, des fans hystériques essayant de créer des brèches pour permettre l'évasion de Sentimancho, une foule à l'extérieur scandant son nom, encadrée par une armada de CRS... L'hôpital était plus un lieu de manifestation qu'un centre de soin.
Vers 17h le dimanche, alors que la nuit était tombée depuis trois bonnes heures, l'un des managers réussit à avoir accès au secrétariat de l'hôpital et se saisit du micro pour faire une annonce. Je n'ai plus ses mots exacts, mais il a réussi a être particulièrement convaincant : il a expliqué que Sentimancho pourrait finir sa saison et participer à la dernière course du Grand National mercredi à Uummannaq. Ces premiers mots ont été accueillis par des hurlements de joie, qui ont duré plus d'un quart d'heure avant qu'il puisse reprendre la parole pour indiquer que cela ne serait possible qu'à la condition que Sentimancho prenne du repos jusque là.

C'est ainsi que chacun est retourné chez soi, pour laisser notre manchot préféré se reposer en attendant la dernière course. Ce dernier semble avoir retrouvé sa motivation des premiers jours, espérons qu'il n'arrive pas trop fatigué mercredi ! En tout cas, comptez sur moi pour être sur place ce jour là, il risque d'y avoir du monde dans les tribunes !

Manifestation devant l'hôpital de Nuuk
La foule rassemblée devant l'hôpital de Nuuk