Sentimancho Sentimancho sur Google+
Le Wednesday 31 October 2012, par Sentimancho

Les explications de Sentimancho


Sorti en début d'après-midi du Grand Hôpital de Nuuk, Sentimancho s'explique sur ses récents états psychologiques et les évènements de ces derniers jours.

J'ai en effet eu un magnifique coup de chance : j'ai choisi de ne pas attendre devant l'hôpital comme des milliers de fans l'ont fait. Au lieu de cela, j'ai préféré assister aux séances d'essai au glaciodrome. Et c'est là que Sentimancho s'est rendu en catimini dès que ses médecins l'ont laissé sortir ! Plutôt satisfait d'avoir réussi à échapper à la horde de ses supporters en folie, il a accepté de répondre à toutes mes questions !
Et je vous livre ici en exclusivité tout ce que vous rêvez de savoir sur votre manchot préféré.

Pour commencer, Sentimancho s'est investi dans cette saison sportive comme jamais il ne l'avait fait. Même s'il est de loin le meilleur, il a voulu donner tout ce qu'il pouvait sur la piste. Cependant, il s'est rendu compte au fil des semaines que certains concurrents ne participaient pas à la loyale. Et ses soupçons ont atteint un certain degré de certitude lors du Grand National du Trot. C'est là qu'il a commencé à perdre les pédales, selon ses propres termes : quel manchot irait se corrompre pour gagner une course ? Même du haut de toute son expérience, il restait très naïf sur la nature manchesque.

Il s'est cependant très vite ressaisi : pour contre-attaquer la gangrène qui rongeait le milieu des courses de manchots, autant simuler une perte de contrôle et faire semblant d'être hors circuit. Cette stratégie avait deux avantages ; d'une part les manchots tricheurs se dévoileraient plus, sachant leur principal adversaire absent. Et d'autre part, il s'attirerait la sympathie de la foule de ses supporters, qu'il avait eu jusque là du mal à rallier à sa cause. C'est ainsi que Sentimancho a feint le dérapage psychiatrique, jusqu'à ses tentatives de suicide.

Et sa tactique a réussi au delà de ses espérances : tous ses principaux adversaires ont fini par être parfaitement visibles, ce qui lui a permis, par le biais d'amis, de leur assener régulièrement quelques coups sur le crâne avant le départ de chaque course, augmentant ainsi le taux de rebond de leur cerveau et perturbant leur équilibre. Juste retour des choses !
D'un autre côté, il a pu rassembler plus de fans qu'il ne le pensait. Il me disait avoir compté aujourd'hui quasiment 3000 visiteurs uniques devant sa chambre d'hôpital, après les 2000 de ce week-end ! Ce soutien plus que massif lui a donné un certain poids devant les autorités d'arbitrage, qui semblent désormais le soutenir dans sa lutte.

Ainsi donc s'achèvait le récit de Sentimancho, qui souhaitait désormais s'entrainer pour la dernière course de la saison, demain. Bien parti pour remporter la saison, souhaitons lui bonne chance et qu'il arrive en tête du classement !

Sentimancho, l'Empereur des glaciodromes
Sentimancho en route vers la victoire