Sentimancho Sentimancho sur Google+
Le Saturday 13 October 2012, par Sentimancho

Les boules de Sentimancho


Après les quelques 5 millions d'euros remportés par Sentimancho lors du dernier grand prix à Nuuk, on pouvait être sûr qu'il allait récidiver ce week-end. Et effectivement, il se retrouvait ce matin premier des qualifications à Tasiilaq. Joie de courte durée, car en début d'après midi, un manchot soupçonné de dopage lui ravissait la vedette !

En effet, dès 8h ce matin, Sentimancho pensait déjà terminer sur le podium après des qualifications exceptionnelles : parti sans trop se fatiguer, il a monté le rythme de ses tours crescendo pour terminer premier temporairement. Hélas, c'était sans compter sur un manchot de première catégorie, Viran, qui lui a ravi cette place en début d'après midi. Ce manchot, sur les circuits depuis plusieurs années et plutôt performant, est souvent soupçonné de dopage au vu de ses performances pour le moins curieuses.
Ces soupçons étaient à une époque tellement forts qu'il a été contraint de convoquer la presse pour expliquer qu'il était un coureur honnête et fair play et que si on trouvait un jour une preuve qu'il se dopait, c'est que c'était vraiment "à l'insu de son plein gré". Bref, personne ne fut dupe mais personne non plus n'osa demander une expertise anti-dopage au centre d'expertise de Nuuk...

C'est ainsi que Sentimancho perdit, contrairement à son habitude, son sang froid habituel et entra dans une rage meurtrière lorsqu'il apprit que Viran lui avait ravi sa place. Il commença par briser l'intégralité de son mobilier, y compris ses nombreux trophées et coupes obtenus lors de sa carrière, avant de se ruer dans l'igloo de son rival. Fort heureusement, ce dernier ne s'y trouvait pas et Sentimancho finit par se calmer. C'est ainsi que je l'ai croisé sur son chemin du retour et qu'il me narra cet épisode. "J'avais trop les boules" conclut-il en donnant un coup de patte dans une canette de Cokice qui trainait par là.
"En tout cas, si Viran remporte cette course, soyez sûr que ce ne sera pas à l'insu de son plein gré, et que je déposerai une réclamation pour utilisation de techniques douteuses." me cria-t-il encore alors qu'il s'éloignait lentement vers le glaciodrome de Tasiilaq. Je n'ajoutais pas un mot de peur de le froisser, mais je pense qu'il n'avait pas vu que lors de ces qualifications, outre Viran qui lui avait ravi la première place, se trouvaient également devant lui Search Engine et Nini... Le début de la fin pour notre super manchot ? Je ne l'espère pas, car cela signifierait pour moi un retour au pays, faute de sujet de reportage !

Boules de Sentimancho Les boules de Sentimancho